arrétez le massacre abdominaux.